Slide 1Slide 2Slide 3Slide 4

Qu’est ce que la radiothérapie ?

C’est un des principaux traitements curateurs du cancer avec la chirurgie qui peut être combiné selon les besoins avec une chimiothérapie, une hormonothérapie ou une thérapie ciblée de manière séquentielle ou concomitante.

La radiothérapie utilise les propriétés des rayonnements ionisants que sont les photons X ou les électrons produit par un accélérateur linéaire. L’ionisation créée dans le tissu malade va entraîner sa destruction. Bien entendu pour atteindre sa cible le rayonnement va devoir traverser des tissus sains.

 

L’efficacité de la radiothérapie est lié à l’effet différentiel : la tumeur n’est pas capable de réparer les dommages induits par la radiothérapie alors que le tissu sain est capable jusqu’à une certaine dose de réparer ses lésions entre deux séances.

Ce qui explique la nécessité de fractionner le traitement en petites doses ; en effet une dose importante est capable de détruire la tumeur mais elle dépasse les capacités de réparation des tissus sains ce qui peut être à l’origine de dommages tardifs irréversibles.

La réparation des tissus sains entre deux séances n’est pas tout à fait complète ce qui explique les effets secondaires immédiat que l’on rencontre parfois pendant le traitement. Une fois le traitement terminé, la réparation des tissus sains se complète et les effets secondaires rencontrés pendant le traitement disparaissent en quelques jours ou quelques semaines.

La radiothérapie a évolué avec les progrès de l’électronique et l’informatique. D’une radiothérapie dite 2D (2 dimensions), on est passé à une radiothérapie conformationnelle 3D (3 dimensions) qui a permis d’accroitre la précision du traitement au début des années 90. Les années 2000 ont été marquées par la radiothérapie conformationnelle dite en modulation d’intensité (RCMI) qui permet une diminution de l’irradiation des tissus sains environnant la tumeur ce qui permet de diminuer les effets secondaires et / ou d’augmenter la dose à la tumeur. Les années 2010 voient la généralisation de la radiothérapie guidée par l’image (IGRT), c’est-à-dire la possibilité de contrôler encore plus précisément la position de la cible quelques secondes avant la séance de radiothérapie.

Toutes ces techniques de radiothérapie sont utilisées en routine au CAC. En 2011, 1800 traitements de radiothérapie ont été réalisés

Pour plus de détails : Guide « Comprendre la Radiothérapie »